FETE DE L’INTERNET DU BENIN, EDITION 2001

RAPPORT GENERAL

La Fête de l’Internet du Bénin (FIB) 2001 a eu lieu du 6 au 8 avril 2001, un peu tardivement par rapport au contexte international (4 au 6 mars) dû aux élections présidentielles. Organisée pour la troisième fois au Bénin, ORIDEV y a participé ainsi qu’une quinzaine d’autres institutions. La présente synthèse, (voir rapports joints) couvre les activités de ORIDEV et celles organisées par d’autres institutions et qui ont connu son support matériel ou financier à travers le COFIB.

Au terme de cet événement qui a touché environ cinq mille personnes, il convient de faire les observations suivantes :

Il faudra aussi souligner les activités de sensibilisation à l’aide des produits d’information (prospectus) réalisés et les actions de collaboration qui ont permis d’organiser des activités avec d’autres institutions.

Les activités ayant connu beaucoup plus d’engouement de la part du public sont les " Ateliers Internet " (navigation gratuite, initiation, opération un Béninois une adresse électronique, les rencontres virtuelles entre collèges, la formation à la production de contenu) le jeu "Cybercrack" et les jeux instantanés, etc. Ces activités, si par rapport à l’année écoulée n’ont pas considérablement crû en nombre, ont le mérite de connaître une relative meilleure réussite. Il faut toutefois noter la nouveauté que constituent la publication sur support papier du numéro spécial FIB2001 du bulletin électronique ORIT@ et la tenue, en collaboration avec ISOC-Bénin, du " Forum électronique sur l’Internet au Bénin (i-Bénin, www.iafric.net) ;

 

 

Un atelier de formation au HTML a été initié qui a vu la participation des écoles, des étudiants et des fonctionnaires (voir liste des participants jointe au rapport de RENTIC). Un concours a été organisé à l’issue de cette formation qui a permis de récompenser les meilleurs par des prix dont un modem attribué par ORIDEV. Des séances de navigation, de création de boîtes électroniques gratuites sur des serveurs, des inscriptions sur des organisations, d'envois et de réceptions de courrier électronique ont également eu lieu. (voir rapport ci-joint pour plus de détails)

 

Trois panels de formation à l’Internet ont été mis en place pour la découverte d'Internet : une présentation d'Internet sur PowerPoint a permis de mettre en contact le public avec Internet ; une séance de discussion sur l’Internet  ; une séance de contact directe avec Internet. Il a été distribué à chacun un prospectus intitulé "l'Internet, tout comprendre en cinq minutes ". Des jeux concours ont été organisés chaque jour pour susciter l'envie de découvrir Internet. Des séances de création d’adresses gratuites ont été initiées. La remise des prix aux lauréats des jeux concours a marqué la fin des activités de la fête.

 

Des séances de démonstration sur le web, de navigation gratuite, de création de boîte électronique, de projection de film et de jeux électroniques ont été initiées. Une conférence-débat sur le thème " jeunesse et Internet " qui a connu un grand intérêt de la part du public a également eu lieu. Une nuit des internautes a eu lieu au cours de laquelle des poèmes sur l’Internet ont été déclamés par un jeune internaute, Prince AGBADEDJI élève en classe de 4ème (confère fichier attaché). Différents jeux concours (questions - réponses, danses), avec la collaboration de Radio Wêkê ont permis de primer plusieurs lauréats (tee-shirts, casquettes, bouquins, bons de formation, stylos).

Du 06 au 08 avril 2001, pour la première fois dans le département des Collines au Centre du Bénin, le Projet RUN a organisé la Fête de l’Internet dans les Collines. Plusieurs activités ont été organisées dont une conférence donnée par Marc Bernard du

Centre Allemand de la Documentation et de l’Information Agricole (ZADI) sur le thème " Internet Néocolonialisme ou Outils de Développement " à l’Auberge de Dassa, puis une autre sur le thème " Internet et lutte contre le SIDA " au Collège d’Enseignement Général n° 1 de Dassa, présenté par Dr Sidonie BARA, Médecin Chef de l’Hôpital de zone de Dassa-Zoumé et Guy Raoul GBAGUIDI, Responsable du Projet RUNetwork à Dassa. Une cinquantaine de personnes a été initiée à l’Internet et à une application (RUNetwork Fast Publishing Tool) de publication rapide de documents sur le net sans connaissance aucune du langage HTML. Une formation sur l’utilisation du scanner et d’un appareil photo numérique a été organisée. Environ 63 personnes se sont fait créer une boîte email. Une exposition technologique a été organisée. Des séances de projection de films ont également eu lieu. Au total, plus de 500 personnes ont participé aux activités. (voir rapport ci-joint pour plus de détails)

Ici, c’est essentiellement la sensibilisation et la démonstration qui ont caractérisé les manifestations. Quatre groupes d’environ 30 personnes venues de Toffo, Zè, Sékou, Hinvi, Ouègbo ont activement participé aux activités. Bien que l’Internet dans ce milieu soit peu connu, la curiosité des gens les a poussés à s’informer sur ce nouvel outil de communication. Les projets de développement installés dans cette localité et ne disposant pas d’une connexion, ont pu consulter leur courrier, et rechercher des informations à travers le web. Mais il est à souligner la lenteur de la connexion. Toutefois, l’accroissement de la clientèle de RUNetwork Allada explique le succès de cette manifestation.

Pendant 3 jours, ISOC-Bénin a organisé à l’intention des ONGs et associations féminines œuvrant pour la promotion du Genre, de la défense des droits des femmes et contre les violences faites aux femmes et du public en général, les activités suivantes : Initiation à l’outil Internet, Navigation libre et création de compte e-mail, développement de site web par un groupe de femmes et établissement d’une liste de diffusion pour échanger après la table ronde. Une table ronde a été organisée à l’intention de ces ONG et associations féminines. Elle a réuni environ 30 participants et était parrainée par la Représentante Adjointe du PNUD. Le thème principal était les " NTIC au service du développement du GENRE ". L’objectif était non seulement d’amener les participantes et leurs institutions à mieux se connaître en vue d’une meilleure collaboration mais surtout de réfléchir ensemble sur les différentes stratégies à mettre en œuvre en vue de pouvoir s’approprier les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication pour en faire un outil de développement de leurs activités aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural. Approximativement une centaine de femmes toutes professions confondues ont participé aux différentes activités.

 

Au regard des activités des institutions précitées, ont peut affirmer que le concours financier de la Coopération Française a permis de supporter plusieurs activités de la fête organisées par plusieurs institutions par l’entremise du COFIB et principalement de ORIDEV. Il est à souhaiter que ce partenariat se pérennise pour une efficacité plus accrue des acteurs de terrain.

En définitive, toutes les activités, les collaborations, les partenariats réussis et les difficultés rencontrées permettront de tirer des leçons de parcours et d’organiser des Fêtes de l’Internet du Bénin (FIB) plus riches et davantage au service de la promotion des NTIC auprès des publics concernés.