FETE DE L’INTERNET AU BENIN(FIB 2001)

RAPPORT D’ACTIVITES ORIDEV

INTRODUCTION
1. Les "Ateliers Internet "
2. Atelier de formation d’élèves en informatique
3. Jeu concours Cybercrack et jeux instantanés
4. Les Conférences et panels de discussion (ORIDEV, RESAFAD)
5. Le forum électronique sur l’Internet au Bénin (i-Bénin)
6. Les produits d’information et de sensibilisation
7. La communication globale
8. Note sur le partenariat /collaboration/sponsoring
9. Bilan critique et conclusion
Partenaires 

 

INTRODUCTION

La Fête de l’Internet du Bénin (FIB) 2001 a eu lieu du 6 au 8 avril 2001 au Bénin, un peu tardivement par rapport au contexte international (4 au 6 mars). Elle a été organisée au Bénin pour la troisième fois à la fois par ORIDEV et une quinzaine d’institutions et a connu l’implication plus active du COFIB.

Le rapport ci après est consacré aux activités qu’a menées et au rôle qu’a joué ORIDEV dans le concert des actions des institutions impliquées.

Les activités de la Fête de l’Internet (FIB) 2001 ont principalement porté sur les " ateliers Internet ". Elles ont également donné une belle part aux rencontres d’échange, aux jeux concours, aux conférences, à la campagne publicitaire et de sensibilisation à travers les médias, à l’animation du site Internet de Oridev. Une attention spéciale a été accordée aux actions de collaboration.

La méthodologie de présentation de la plupart des rapports des différentes activités est la suivante : une brève présentation des objectifs de l’activité, les ressources mises à disposition, son déroulement, les résultats atteints, les difficultés rencontrées et les perspectives. En ce sens, chaque activité est présentée dans toute sa pertinence et son impact.

Une évaluation globale des activités et par rapport aux années écoulées permettra de disposer d’éléments d’appréciation solides pour porter un jugement de valeur sur l’ensemble de la prestation.

 

  1. Les "Ateliers Internet "

L’objectif principal de cet atelier et qui est récurrent dans toutes ses activités spécifiques est la promotion de l’appropriation des NTIC auprès du public général et plus particulièrement auprès des jeunes, des scolaires, des femmes et du personnel des ONG.

1.1 Ateliers d’initiation et de formation à l’Internet (courrier, navigation, Chat)

Objectifs : sensibiliser aux enjeux de l’Internet ; initier et former à l’utilisation de ses principales applications ; public visé : jeunes élèves, étudiants, personnel d’ONG et tout public.

Ressources mises à disposition : Au total 28 ordinateurs, pour une durée d’un à trois jours, ont été mises à disposition sur les trois différents sites à savoir : Isis informatique, le PAJE Oridev, et le CCF. Un vidéoprojecteur a été exploité sur le site du PAJE de Gbégamey. 19 animateurs ont été mobilisés. Du matériels didactique (CDROM d’initiation, des prospectus d’initiation et de sensibilisation " Internet, tout comprendre en 5 minutes " a également été distribué.

Déroulement : Suivant le programme, des groupes de jeunes retenus ou venus de leur gré sont orientés vers des ordinateurs connectés en permanence. Ils suivent une brève présentation de l’Internet et de ses services. De façon spécifique, ils apprennent à naviguer, à envoyer et recevoir du courrier. Lorsque le temps le permettait, ils participaient également à des échanges par Chat.

Résultats atteints : Cette activité a permis d’initier et de former plusieurs centaines de jeunes dont des élèves des Collèges Gbégamey, Aupiais.

Difficultés et perspectives : Les difficultés majeures sont d’ordre organisationnel. Il s’agit surtout de la gestion du retard du public qui n’arrange toujours pas le bon déroulement des animations. Une invitation plus rigoureuse ou à une heure avant le début des activités serait souhaitable pour résoudre ce problème.

1.2 Navigation gratuite et " opération [Internet] prix cassés "

Objectifs : Permettre au public initié d’accéder à l’Internet, de davantage le découvrir et de s’y habituer pendant. L’" opération [Internet] prix cassés " vise, dans le cadre du partenariat que Oridev a initié avec quatre cybercentres de Cotonou, à faciliter l’accès à Internet au plus grand nombre soit gratuitement, soit à coût réduit.

Ressources mises à disposition : 28 des ordinateurs ayant servi à la sensibilisation sur les trois principaux sites (PAJE ORIDEV ; Cybercentre ISIS, CCF) par Oridev ; environ 100 ordinateurs sur les sites des cybercentres coopérants (FirstNet, Access Network, Alindé et Fils, Imédia Informatique, CED, etc.).

Déroulement : En ce qui concerne la navigation gratuite, l’accès aux ordinateurs est subordonné à une inscription sur une fiche. Pour permettre à tous de pouvoir naviguer, la durée de passage a été fixée à 30 minutes par personne.

Résultats atteints : Environ 700 passages de navigation ont été enregistrés sur tous les sites. L’" opération [Internet] prix cassés " a permis d’offrir soit gratuitement, soit à coût réduit de 50%, l’accès aux internautes pendant la fête.

Difficultés et perspectives : Au regard de la forte sollicitation de ces services, une augmentation du nombre d’ordinateurs connectés est à souhaiter. Une mobilisation générale de tous les cybercentres permettrait de porter la fête à l’échelle nationale pour faire davantage découvrir le média Internet. Ceci implique une négociation préalable au moins plusieurs mois avant la fête.

 

1.3 Opération " un Béninois, une adresse électronique "

Objectifs : Permettre aux nouveaux initiés et à ceux qui le désirent, de disposer d’une adresse email et de l’exploiter.

Ressources mises à disposition : Environ deux ordinateurs et un animateur ont été mobilisés sur chaque site (3 au total).

Déroulement : Le public intéressé passe devant l’ordinateur où il fournit à l’animateur les informations nécessaires pour l’ouverture d’un compte email gratuit sur un serveur de son choix. Une fois la boîte créée, l’utilisateur retient les informations nécessaires à son exploitation. Chaque opération dure environ 8 mn.

Résultats atteints : Cette activité a permis de créer plus de deux cents adresses email. Ces dernières inciteront les bénéficiaires à utiliser Internet pour leurs communications.

Difficultés et perspectives : Le désir de certaines personnes de se faire créer des adresses sur les serveurs gratuits de leur choix ont beaucoup plus pris de temps que ne nécessiterait l’utilisation d’un seul serveur pour tout le monde. Les serveurs gratuits comme UVA (www.uva.org) qui sont sans bannières publicitaire et à téléchargement rapide permettrait de créer plus d’adresses en une courte durée.

 

    1. Technoscopie (démonstration de la technologie et de ses nouveautés)

Objectifs : Sensibiliser le public à quelques " nouveautés " en NTIC et leur en montrer les différentes applications pratiques.

Ressources mises à disposition : Trois ordinateurs devraient être équipés de carte radio pour PC, d’une WebCam, et d’un logiciel de reconnaissance vocale pour la saisie de documents par dictée. Un animateur était chargé de la démonstration.

Déroulement : Une fois le public réuni, l’animateur leur présentait la technologie, son utilité, son mode d’installation et en faisait une démonstration.

Résultats atteints : Cette activité à eu le mérite de démystifier les technologies présentées, d’autant plus que le public ne les connaissait pas. La démonstration sur la WebCam et le logiciel de reconnaissance vocale n’a pu avoir lieu faute de disponibilité des animateurs.

Difficultés et perspectives : L’intérêt accordé par le public à cette activité justifie que davantage de technologies " récentes " soient présentées dans le cadre de la mise en œuvre d’un partenariat avec les fournisseurs de matériels NTIC.

 

1.5 Atelier de formation à la production de contenu

Objectifs : Sensibiliser et former les jeunes étudiants (en informatique) et les personnels d’ONG et associations à la production de contenu. Les bénéficiaires doivent réaliser un site web sur leurs structures à la fin de la formation. Ces sites seront hébergées sur le serveur de Oridev. Cette activité vise également à renforcer la présence du Bénin sur Internet. Cette activité a été réalisée en collaboration avec le Centre d’Education à Distance qui l’a hébergée.

Ressources mises à disposition : Le CED a mis à disposition sa salle de vidéoconférence, un vidéoprojecteur avec 10 ordinateurs Pentium sur lesquels était installé le logiciel FrontPage. Deux formateurs expérimentés ont été mobilisés.

Déroulement : Après une introduction à la production de contenu, les formateurs ont présenté la méthodologie de production de contenu. Le logiciel FrontPage a été enseigné par étapes ce qui a abouti à la création d’un site. Ensuite, les stagiaires ayant des informations ont réalisé un site sur leur association.

Résultats atteints : 18 personnes ont pris part à cette formation dont 13 personnes représentant leur ONG ou association et 5 étudiants. 4 sites ont été crées après la formation. Ceux-ci seront hébergées sur le serveur de Oridev.

Difficultés et perspectives : La programmation des séances de formation a été bouleversée par des activités du CED. Il convient d’observer une programmation plus rigoureuse.

 

1.6 Vidéoconférence sur le thème " Femme et Internet "

Objectifs : Organisé par le CED, cette conférence a pour but de discuter des enjeux de l’accès des femmes à l’Internet et d’étudier les mécanismes pour accroître cet accès.

Ressources mises à disposition : salles de vidéoconférences des Centres d’éducation à Distance du Bénin, du Niger, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal,

Déroulement : Avec la participation d’une trentaine de femmes au Bénin (juristes, étudiantes, etc.), ce débat a été animé par vidéoconférence et a permis, pendant plus de deux heures, des échanges entre femmes de différents pays sur cette thématique.

 

    1. Rencontres virtuelles entre jeunes scolaires sur le thème "La jeunesse et le Sida"

Objectifs : Initier des élèves (CEG Gbégamey, Collège Aupiais et des élèves de Porto-novo) à la conversation en direct sur Internet (Chat) et les faire échanger avec leurs homologues sur un sujet brûlant de l’actualité qu’est le SIDA. Cette activité a été programmée, dans le cadre d’une collaboration, pour se dérouler aux PAJE ORIDEV et PAJE Bibliothèque Nationale.

Ressources mises à disposition : 16 ordinateurs connectés à Internet dont 10 au PAJE ORIDEV et 6 au PAJE BN. Le logiciel Yahoo Messenger a été retenu pour le Chat. Un animateur par site a été mobilisé.

Déroulement : Le PAJE de la BN n’a pu télécharger Yahoo Messenger et a plutôt exploité le logiciel de Chat MSN Messenger. Les échanges n’ont pu se dérouler entre les deux PAJE. Celui de Porto-Novo a fait échanger avec des élèves présents à un PAJE à Lomé au Togo.

Au PAJE de ORIDEV en revanche, il a été procédé à une discussion entre les élèves du CEG Gbégamey et du Collège Aupiais sur le thème préalablement retenu. Après l’introduction au Chat et à ses avantages, l’application du logiciel Yahoo Messenger pour le Chat a été présentée. Des adresses email ont été créées sur Yahoo. Le logiciel a été lancé et les données d’utilisateurs y ont été entrées. L’animateur a convoqué une conférence en précisant l’objectif de la rencontre, le thème des échanges et en invitant tous les élèves disposant d’une adresse email sur Yahoo. La conférence a ainsi démarré et a duré 60 minutes d’horloge pendant lesquelles l’animateur n’a eu à faire que des rappels à l’ordre et recentrer parfois le débat pour éviter d’éventuels débordements.

Résultats atteints : Cette activité, initialement prévue pour 10 élèves du collège Père Aupiais à Cotonou, a connu la présence massive d’autres élèves du CEG Gbégamey. Ceci montre l’engouement qu’à suscité ce type d’échange et l’intérêt que les élèves ont trouvé dans le sujet. Au total, une vingtaine d’élèves y a participé.

Difficultés et perspectives : La différence de logiciels a été la cause majeure de l’impossibilité d’échanger avec le PAJE de la BN. Des essais préalables s’imposent pour résoudre ces difficultés.

En ce qui concerne le sujet des échanges, il serait intéressant qu’un spécialiste de cette thématique puisse assister et pour informer davantage les élèves ou pour les orienter sur des pistes de réflexions utiles. La qualité des échanges, au regard de son contenu, pour une large part en dépend.

 

2. Atelier de formation d’élèves en informatique

Objectifs : Initier et former de jeunes élèves à l’outil informatique. Les 14 élèves sélectionnés au collège du Carrefour, Ste Rita II et au Collège La Lumière (6ème à 3ème) représentent les meilleurs de leur promotion.

Ressources mises à disposition : la salle de formation de Oridev, six ordinateurs et deux formateurs.

Déroulement : Les stagiaires ont été familiarisé à l’ordinateur. Il leur a été enseigné les modules suivants : Windows, Word, Internet (sommaire) et manipulation de quelques jeux.

Résultats atteints : Cette initiation les a rendu aptes à allumer un ordinateur, à travailler sous Windows, à utiliser un clavier, à jouer à des jeux. Ils constituent à présent des ressources humaines potentielles pour des activités éventuelles d’échange par Chat.

Difficultés et perspectives : Il serait intéressant de faire bénéficier beaucoup plus de personnes de cette formation, car elle est indispensable pour toute utilisation efficace de l’Internet.

 

3. Jeu concours Cybercrack et jeux instantanés

Objectifs : Promouvoir une culture en NTIC au sein de la jeunesse béninoise ; Primer les meilleurs candidats ayant répondu aux questions écrites et participé à la phase finale consistant en exercices pratiques sur ordinateur et sur Internet. Ce concours s’adresse aux jeunes, élèves et étudiants, tout public intéressé ayant au plus 25 ans d’âge. Récompenser les participants répondant aux " questions du jour " posées sur les sites de la fête (jeux instantanés).

Ressources mises à disposition : Dix ordinateurs bénéficiant d‘un accès permanent par ondes radios à l’Internet. Les logiciels Windows, WordPad y sont installés. Formulation des questions par des Formateurs en informatique et Internet, des usagers avertis d’Internet. Un tableau par site pour les jeux instantanés.

Déroulement : Concours lancé à la radio, affiches placées au PAJE ORIDEV, au CCF, à la Place du Québec, à l’INE. Prospectus distribués au campus d’Abomey-Calavi, à l’INE, dans les collèges. Lancement de la première phase en février (45 jours avant la manifestation).

Plus d’une vingtaine de postulants ont déposé leur participation sous plis fermé au siège de ORIDEV, au CCF, au PAJE ORIDEV, à la Place du Québec, et par voie postale avant la date limite fixée au 30 mars 2001. Le dépouillement a été effectuée par un jury composé de Professionnels de l’informatique, de l’Internet, des Spécialistes en production de contenu. Les points attribués lors de la correction anonyme ont permis de classer et de retenir les dix meilleurs devant concourir pour la phase finale.

Six (6) candidats ont effectivement concouru en reproduisant un texte par saisie dans WordPad, en recherchant des informations sur Internet (adresse et image) et en répondant à des questions d’ordre pratique. Cette phase finale a duré 90 minutes. Pour les jeux instantanés, les questions sont écrites au tableau et les réponses des participants placées dans une corbeille.

Résultats atteints : Le concours " Cybercrack " a mobilisé la participation de plus d’une vingtaine de jeunes qui ont eu à mener des recherches afin de répondre aux dix questions théoriques posées. Il a permis à moins d’une dizaine d’entre eux d’évaluer leurs compétences en connaissance et en utilisation des NTIC (Informatique, Internet, connaissance des matériels et logiciels usuels, etc.). Cette activité a permis de récompenser les 7 candidats à la phase finale qui ont reçu des manuels d’informatique et d’Internet, des T-shirts, des bons de navigation, etc. La seule fille du groupe a reçu un " Prix spécial Femme " ; le deuxième a obtenu comme prix une imprimante couleur ; un ordinateur Pentium d’une valeur de 350 000 F CFA a été remis comme prix au plus méritant.

La cérémonie officielle de remise de ces trois derniers prix a eu lieu au siège de ORIDEV le samedi 19 mai 2001 en présence de Alain Witbog représentant le SCAC de l’Ambassade de France, du Directeur de AIB-Dophia, d’un représentant de MARELI Informatique, du cybercentre Access Network et d’un parterre de journalistes et d’invités.

Difficultés et perspectives : La participation, même si elle est plus importante de celle de l’année écoulée, est insuffisante par rapport aux prévisions. Ceci peut être expliqué par la distribution tardive des prospectus aux élèves et étudiants. Il importe de faire cette activité au moins un mois avant la date limite afin de permettre à plus de jeunes de se préparer à y participer à temps.

Il serait aussi intéressant d’inclure la participation des pouvoirs public afin de donner plus d’ampleur à cette activité et susciter plus de participation. Dans ce sens, l’instauration d’un spécial " Prix du Président de la République " ou " Prix du Ministre des Nouvelles Technologies de l’Information " ainsi que l’organisation du jeu en trois niveaux débutant (Question-réponses ;recherches d’informations), intermédiaire (réalisation de sites web, de logiciels, etc.), avancé (conception de projets TIC pour le développement à financer) seraient une plus-value de cette activité et contribueraient à asseoir progressivement une culture et une expertise NTIC capable d’induire le développement du Bénin.

 

4. Les Conférences et panels de discussion (ORIDEV, RESAFAD)

Objectifs : Informer et sensibiliser le grand public et les jeunes sur les projets "Fragments Du Monde", et RESAFAD. Susciter un engouement au niveau des jeunes pour la production de contenu et la formation en internet.

Ressources mises à disposition : Une salle de conférence du CCF, un vidéoprojecteur, un magnétoscope et une cassette vidéo Fragments du Monde ont été utilisés. Trois conférenciers ont collaboré à cette activité.

Déroulement : Après l’introduction du Président de Oridev qui a rappelé l’objectif de la rencontre, le représentant de Fragments du Monde a présenté le réseau FDM (qui est un projet géré au Bénin par ORIDEV) et ses actions (l’université d’été 2000, les lauréats du concours et le lancement du prochain concours). La cassette vidéo de l’Université d’été 2000 a été visualisée.

Le RESAFAD a procédé à la présentation de la formation au diplôme universitaire de Technicien en Multimédia et les conditions et les modalités d’accès. Il a également présenté la situation de ce projet dans d’autres pays ou il est mis en oeuvre. Le second volet de ces présentations fut celui des questions et réponses qui ont permis au public d’éclairer certains points d’ombre.

Résultats atteints : Une cinquantaine de personnes y étaient présentes. Un intérêt vif a été noté de la part du public pour les deux projets. Les contributions de FDM et en particulier des contributions béninoises puis des thématiques développés ont retenu l’attention du public. Une quarantaine de personnes s’est inscrite pour participer aux activités de FDM/ORIDEV.

 

5. Le forum électronique sur l’Internet au Bénin (i-Bénin)

Objectifs : Discuter de la situation de l’Internet au Bénin aux plans de la Connectivité, de la production de contenu, de la gestion des domaines et proposer des solutions pour améliorer cette situation. Mobiliser une opinion commune autour des enjeux de l’Internet au Bénin.

Ressources mises à disposition : Ce forum a été organisé par ORIDEV et ISOC-Bénin. Le projet a été conçu et les thèmes de débat retenus de commun accord. Un financement complémentaire sera demandé à des bailleurs pour la vulgarisation de ses résultats et recommandations. Un responsable input, un modérateur, un responsable de projet et un chargé de synthèse ont été mobilisés pour la conduite et la restitution des débats.

Déroulement : Le forum s’est déroulé exclusivement par courrier électronique. Chaque thème lancé a duré au minimum deux semaines de discussion. De façon automatique, chaque message est archivé sur le web à l’adresse du forum.

Résultats atteints : Environ 50 personnes de plusieurs horizons professionnels ont participé à ce forum. Un site a été mis en place pour le forum (www.iafric.net). Une synthèse par thème et une synthèse générale ont été produites comportant les propositions à adresser aux décideurs et acteurs du secteur des TIC pour l’amélioration de la situation de l’Internet au Bénin. Dans sa forme, ce forum constitue une première au Bénin.

Difficultés et perspectives : Au regard des enjeux de l’Internet, ce genre de discussions ponctuelles devra être perpétué. De plus, vu les avantages des communautés virtuelles, il convient de distribuer les applications utilisées pour permettre des débats dans d’autres domaines et corporations.

 

6. Les produits d’information et de sensibilisation

Objectifs : Sensibiliser le public sur l’Internet et ses enjeux en général et sur la Fête de l’Internet en particulier à l’aide de documents-support produits par le Programme Information-Sensibilisation de Oridev. Ces documents devront connaître une très large diffusion.

Ressources mises à disposition : Informations relatives aux NTIC sur le support papier sous forme de Bulletin et de prospectus d’information.

Déroulement : Avant la Fête de l’Internet, 1000 exemplaires du bulletin d’information sur les TIC au Bénin ont été produits. Cette édition spéciale a principalement été consacrée à la FIB. Egalement, 5000 exemplaires du prospectus de Oridev " Internet, tout comprendre en 5 minutes " ont été produits.

Ce bulletin et ce prospectus sont rendus disponibles sur tous les sites de Oridev et étaient en accès libre. Ils ont également été distribués à certaines structures membres du COFIB organisant la Fête de l’Internet.

Résultats atteints : Ces supports de sensibilisation ont été distribué, sur tous les sites de Oridev ainsi que de ses partenaires. Ils ont permis d’apporter des informations de base sur l’Internet et d’éclairer l’opinion sur la philosophie, les objectifs de la Fête de l’Internet et son histoire au Bénin, les structures actives sur ce secteur, le programme de la FIB2001, etc.

 

7. La communication globale

Objectifs : Apporter une visibilité suffisante à l’événement et informer le public sur les activités de la Fête à travers les principaux médias accessibles aux publics.

Ressources mises à disposition : Le personnel du Programme Information-Sensibilisation de Oridev, des Informations sur la FIB2001, le programme des activités, des banderoles, des affiches, un site web (www.oridev.org), des communiqués et reportages à la radio, à la télévision, des Tee-shirts, etc.

Déroulement : Tous ces moyens de communication ont été exploités, selon leur nature, avant, pendant, et après la FIB 2001, de façon unitaire ou simultanée. Distribués au public, affichés aux points stratégiques, passés sur des antennes appropriées, ils ont servi à informer, à inviter à remercier ; à annoncer, à rendre compte des activités de la fête tout au long de son déroulement.

Résultats atteints : Cette communication globale a permis de donner une grande visibilité à la FIB2001 et de mobiliser la participation du grand public.

Difficultés et perspectives : Afin de favoriser une exploitation efficace de ces moyens de communication, il serait intéressant de disposer assez vite des éléments d’informations et de négocier assez tôt le partenariat des médias (radio, télévision), des imprimeries, etc. Ceci pourrait permettre de couvrir plus d’activités, de rendre plus visible la fête et à un coût plus réduit.

 

8. Note sur le partenariat/sponsoring et la recherche de financement

 

Objectifs : Mettre des compétences/ressources communes ou complémentaires sur des activités ponctuelles afin d’en assurer une plus grande chance de succès. Mobiliser des ressources pour le financement de la fête.

Déroulement : Des demandes formelles ou informelles de collaboration qui ont connu l’approbation de structures oeuvrant dans le domaine des NTIC ou intéressées par leurs applications ont permis de renforcer les chances de succès des activités de sensibilisation, d’accès gratuits, de formation, etc. Le projet a été déposé avec un peu plus de retard à différents partenaires/sponsors.

Notons que Oridev a joué un grand rôle dans l’organisation de la fête au Bénin car la grosse partie des activités du Comité d’Organisation de la Fête de l’Internet au Bénin a pu être financée grâce au financement qu’elle a pu obtenir auprès de la Coopération Française. Ces ressources attribuées au COFIB ont permis entre autres de contribuer au financement des activités des principaux organisateurs de la fête au Bénin (Isoc-Bénin, RUNetwork-Dassa et Allada, Jardin des Plantes et de la Nature, Bibliothèque Nationale).

 

Résultats atteints :

Difficultés et perspectives : La difficulté majeure est de pouvoir obtenir du financement auprès des entreprises et institutions locales. L’un des obstacles à la participation financière ou matérielle de certaines entreprises est le retard de la soumission du projet. La réalisation d’activités sur des thématiques intéressant des entreprises (par exemple finances et NTIC, commerce et NTIC, etc.) pourrait accroître des chances de succès auprès de certains bailleurs potentiels. Ensuite la coordination des ressources apportées est aussi importante pour la réussite de ces activités. Ici aussi, des contacts et une négociation préalable seront un atout pour formaliser ces collaborations et les rendre plus professionnelles. La perspective de pouvoir organiser la Fête de l’Internet sur le financement des seules entreprises béninoises n’est pas à oublier.

 

10. Bilan critique et conclusion

La tenue de la Fête de l’Internet au Bénin a été une réussite dans son ensemble malgré le report dû à la coïncidence avec un événement d’importance qu’est l’élection du Président de la République. Ceci a constitué la difficulté majeure qui a joué sur la rétention à temps d’une date précise et sur la tenue des activités du COFIB en général.

Au regard des activités, des actions de collaboration/partenariat, de la recherche de financement organisées et des difficultés majeures rencontrées par ORIDEV, il importe de faire les observations suivantes :

Bref, toutes les activités, les collaborations, les partenariats réussis et les difficultés rencontrées permettront de tirer des leçons de parcours et d’organiser des Fêtes de l’Internet du Bénin (FIB) plus riches et davantage au service de la promotion des NTIC auprès des publics concernés.

 

LISTE DES PARTENAIRES ET SPONSORS DE LA FIB 2001


LA COOPERATION FRANCAISE

MARELI INFORMATIQUE

ARTHUR INFORMATIQUE

ISIS INFORMATIQUE

ASSOCIATION FETE DE L’INTERNET EN AFRIQUE

RESEAU ANAIS

FIRSTNET

MASTER SOFT

GOLFE-FM MAGIC RADIO

RADIO PLANETE

CENTRE D’EDUCATION A DISTANCE

LIBRAIRIE NOTRE DAME

ACCESS NETWORK

INSTITUT NATIONAL D’ECONOMIE

H2COM

COFIB

PLACE DU QUEBEC

CABINET D’EXPERTISE COMPTABLE CDM-CONSULTANT